Newfoundland and Labrador Moves Towards Integrated Ambulance Service - Rowland Emergency

Terre-Neuve-et-Labrador s'oriente vers un service d'ambulance intégré

Introduction

Terre-Neuve-et-Labrador (T.-N.-L.) est sur le point de subir une transformation importante de ses services d'ambulance. Le ministre de la Santé, Tom Osborne, a annoncé une évolution vers un service intégré d'ambulance routière et aérienne dans toute la province. Ce changement a toutefois déclenché un débat sur l’éventuelle privatisation des services de santé.

Arrière-plan

La décision implique la consolidation d'environ 60 services d'ambulance routière différents en une entité centralisée et privée, qui supervisera également les opérations d'ambulance aérienne. Cette décision s'aligne sur les recommandations du plan décennal du groupe de travail Health Accord NL pour le système de santé.

La promesse de l'intégration

Cassie Chisholm, vice-présidente de la transformation des systèmes de santé de NL Health Services, a souligné la nécessité d'un système d'ambulance modernisé et intégré. La géographie diversifiée de la province nécessite un réseau de services d'urgence solide et unifié.

Le plan et son exécution

Le gouvernement prévoit de lancer une demande de propositions (RFP) pour la conception et la gestion du service intégré. L’objectif est de mettre en œuvre le nouveau système d’ambulance routière d’ici un an, tandis que la composante ambulance aérienne pourrait prendre plus de temps.

Allocations budgétaires

Le budget provincial prévoyait 9 millions de dollars pour la transition vers ce nouveau système, ce qui témoigne de l'engagement du gouvernement à remanier les services médicaux d'urgence.

Préoccupations en matière d'emploi

Malgré le mouvement vers la privatisation, le ministre Osborne a assuré qu'il n'y aurait pas de licenciements. Le plan consiste à absorber les employés des services ambulanciers privés ou communautaires dans le secteur public, améliorant ainsi le recrutement et la rétention des professionnels.

Opposition et préoccupations

La position de NAPE

L'Association des fonctionnaires de Terre-Neuve et du Labrador (NAPE), dirigée par le président Jerry Earle, soutient l'intégration mais s'oppose à la privatisation des services d'ambulance aérienne. Earle a fait part de ses inquiétudes quant à la sécurité d'emploi des travailleurs des ambulances aériennes et a accusé le gouvernement de ne pas avoir tenu ses promesses.

Critique du NPD

Le chef du NPD, Jim Dinn, a exprimé son scepticisme à l'égard du contrat, remettant en question la confiance de la province dans sa capacité à gérer efficacement le système.

Conclusion : une approche équilibrée

La transition vers un service d'ambulance intégré à Terre-Neuve-et-Labrador est une question complexe, qui doit concilier les préoccupations d'efficacité et de privatisation. Il s'agit d'une étape importante dans la refonte du paysage des soins de santé de la province, qui nécessite un examen attentif des points de vue des divers intervenants et de l'impact à long terme sur le système de santé.

Source : https://www.cbc.ca/news/canada/newfoundland-labrador/ambulance-rfp-1.7051963



Retour au blog